1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer>

L'UFAR forme des spécialistes au sein de quatre facultés :

Droit

droit1
...carrières judiciaires et administratives...

Finances

gestion1
...…banque et assurance ...

Gestion

gestion1
...gestion comptable et financière ...

Marketing

commerce1
...commerciales et marketing...

Annonce

SUR LA BOURSE DE DOCTORAT DE LA  FONDATION

« UNIVERSITÉ FRANÇAISE EN ARMÉNIE »

Facultés : Droit - Marketing - Gestion

Durée : 3 ans, à partir du septembre 2017

Langue de rédaction et de la soutenance de thèse : français

Lieu de la thèse : UFAR, Arménie

Lieu de la soutenance : France

Organisation du doctorat :

1. Le doctorant est inscrit en thèse à l’université Jean-Moulin Lyon 3 ou dans une autre université partenaire française, sous la responsabilité d’un directeur de thèse français. L’UFAR désigne en son sein un référent ci-après appelé co-directeur, dont la mission est l’encadrement au quotidien du doctorant.
2. Le doctorant est officiellement rattaché à l’institut de recherche de son directeur de thèse. Il y fait et publie ses recherches, bénéficie de toutes les ressources scientifiques ainsi mises à disposition par l’université partenaire française.
3. Le doctorant se déplace dans l’université partenaire française près de 2 mois par an, en continu, pour travailler avec son directeur de thèse, participer aux travaux de recherche et de publication de l’institut et aux formations de l’école doctorale de rattachement.
4. Le reste du temps le doctorant travaille sur sa problématique doctorale en permanence à l’UFAR. Il est de plus intégré au processus pédagogique, comme enseignant, mais aussi participe à des projets notamment.
5. Pour les activités mentionnées au point 4, le doctorant se trouve sous la direction générale de l’administration de l’UFAR et la direction directe du responsable pédagogique (doyen) de la faculté concernée.
Montant de la bourse :

6. Le  doctorant reçoit une bourse annuelle d'environ 2,2 millions AMD (fonction des financements mobilisés sur son sujet de thèse) et versée mensuellement.
7. La bourse vise à assurer la présence à temps plein du doctorant à l’UFAR afin de lui fournir le temps nécessaire et suffisant pour travailler sur son sujet de thèse et le conduire à terme dans un délai de 3 ans.
8. La bourse est offerte par des fonds extérieurs alloués par des organisations partenaires.
9. L'organisation qui offre la bourse peut, avec l’accord de l’UFAR, coopérer avec le doctorant pendant la période de la préparation de la thèse, y compris en lui proposant des recherches distinctes restant néanmoins dans le cadre du sujet et un stage dans l’organisation.

Les obligations du doctorant :

10. Finir et soutenir la thèse en 3 ans,
11. S’engager, pendant la durée de la thèse, à être présent en permanence à l’UFAR, en soutenant l’activité pédagogique et de recherche de la chaire,
12. S’engager à réaliser et à publier le résultat de ses travaux de recherches, outre la thèse,
13. Coopérer avec son directeur de thèse français et son co-directeur de l’UFAR,
14. Enseigner environ 60 heures au cours de la seconde et la troisième année de sa thèse à l’UFAR, pour lesquelles l’UFAR versera une rémunération complémentaire au montant mensuel de la bourse attribuée,
15. S’engager à s’acquitter des droits d’inscription annuels en doctorat dans l’université française partenaire (approximativement 400 euros),
16. S’engager à enseigner à l’UFAR pendant 3 années académiques à compter de date de la soutenance de sa thèse,
17. L’UFAR et le doctorant signeront un contrat mentionnant les droits et les obligations des parties.

Les obligations de l’UFAR :


18. L’UFAR met à disposition des doctorants un bureau dédié,
19. L’UFAR organise le rattachement des doctorants à l’université partenaire de France, le soutien professionnel dans le processus de préparation de la thèse.
20. L’UFAR prend à sa charge un montant forfaitaire de 2000 € par an alloué à l’étudiant pour couvrir ses frais de transport et d’hébergement relatif son séjour de 2 mois consécutifs en France.

Dépôt de candidature

21. Les demandes de doctorat doivent être transmises au plus tard le 8 mai 2017, à madame Olya Harutyunyan, assistante pédagogique de la faculté de droit (bureau 107).
22. Les documents sont :1 photo,

  • CV en français,
  • Lettre de motivation en français justifiant l'intérêt pour les études en doctorat et le sujet,
  • La copie des travaux scientifiques publiés s’il y en a et leur résumé en français s’ils sont dans une autre langue,
  • La copie des diplômes,
  • La copie de l’attestation justifiant la connaissance du français au niveau B2 du Cadre européen commun référence pour langues,
  • Les lettres de recommandation (optionnelles).

23. Les candidats présélectionnés en fonction des documents écrits seront invités à un entretien de sélection.
24. En cas de questions, n’hésitez pas à vous adresser à Mme Alexandra Thircuir Mens,  Secrétaire générale de l’UFAR, à l’adresse secretaire_general@ufar.am ou à Olya Harutyunyan, assistante pédagogique de la faculté de droit, à l’adresse ap_droit@ufar.am ou en appelant le 060279661.

Une réunion d’information sera organisée pour les candidats intéressés le 26 avril  à 18H00 dans la salle A à l’UFAR.

L’UFAR parmi les six meilleures universités d’Arménie

LogoLe 27 janvier 2016, le ministre de l’Education et de la Science de la République d’Arménie Armen Ashotyan a présenté les résultats du classement académique des universités d’Arménie pour l’année 2015.

Lire la suite...

Gor Gyunashyan, étudiant de l’UFAR élu meilleur sportif 2015 au championnat universitaire de judo

Gor GyunashyanGor Gyunashyan, étudiant de deuxième année de la Faculté de Gestion a reçu le prix du  meilleur sportif au 16ème championnat universitaire de judo 2015. Le prix lui a été remis le 22 janvier 2016 par le vice-président de la Fédération sportive étudiante d’Arménie Razmik Stepanyan.

Lire la suite...

«UFAR, une francophonie vivante et «utile» en Arménie» Annick Girardin, Secrétaire d’Etat au développement et à la francophonie

Annick GirardinLa Secrétaire d’Etat Madame Annick Girardin, s’est rendue à l’Université française en Arménie le vendredi 22 janvier 2016, pour rencontrer les étudiants et le personnel de l’UFAR.

Lire la suite...

Conférence internationale sur la gestation pour autrui: l'expérience de la France, de la Géorgie et l'Arménie

Sous l’égide de la faculté de Droit de l’Université française en Arménie et de la Chaire Senghor d’Arménie, en coopération avec l’école du Barreau d’Arménie, l’Union des Avocats francophones, l’Ambassade de France en Arménie et l’Ambassade de France en Géorgie, l’UFAR a organisé une conférence internationale sur les problèmes juridiques et les pratiques de la gestation pour autrui.

Lire la suite...

L’UFAR pilote les projets TNE-QA et C3QA des programmes européens Tempus et Erasmus+

ufar-10fr
ufar-10fr
eu_flag.jpg
LogoC3QA.jpg

FB

Partenaires

EFMD

AGBU

AUF

Qui est connecté ?

Nous avons 124 invités en ligne